André Pitre

Depuis qu’il a cessé de pratiquer l’architecture pour se consacrer à la peinture, l’art d’André Pitre évolue avec constance et cohérence. André Pitre s’impose comme l’un des talents les plus prometteurs de sa génération. Son art tend vers l’harmonie et le beau mais sous la somptuosité de la palette et de la composition s’exprime la préoccupation de l’artiste pour la condition humaine, les joies fragiles qu’on cherche à protéger et les angoisses sourdes qu’on tente de vaincre.

A l’intérieur d’espaces à la fois construits et abstraits vont et viennent des personnages, ils sont concrets ou évoqués, comme si l’artiste ne retenait sur la toile que la mémoire de leur présence. Chez Pitre rien n’est affirmé; tout est possible. En être réfléchi,  il ne se précipite jamais sur un sujet, il a la sagesse de le laisser émerger en lui.

Si l’on s’attarde à l’ensemble de la production picturale d’André Pitre depuis ses débuts en 1993, on se retrouve devant une vaste oeuvre conçue par séquences. Chaque composante illustre un état d’âme dans une suite de haltes qui marquent la vie. En constante transformation, ces périodes sont toujours solidement incarnées dans un espace de vie intense et fébrile où au-delà de l’apparent calme des personnages, se joue un drame intérieur soutenu. Ses personnages n’imposent jamais leur présence; ils se font discrets, se confondent avec les autres éléments. Leur présence est néanmoins décuplée du fait que l’on saisit avec davantage d’acuité leur complexité psychologique.André Pitre, artiste, personnages, galeire la corniche

Biographies des artistes