Michel Fedak

Michel Fedak est né a Arvida, le 21 octobre 1954. Au milieu des années 1970, Michel Fedak crée ses premières oeuvres. Il découvre alors qu’il peut marcher sur les traces de son grand-père, un patenteux. Le hasard lui  impose un séjour chez son cousin, dont l’atelier jouxte sa chambre. Michel Fedak commence à sculpter, simplement pour s’amuser. Il accumule les pièces jusqu’au jour où il a l’audace d’aller les vendre chez une antiquaire de la région de Québec. Depuis ce temps,   Michel Fedak sculpte un grand nombre d’objets fantastiques inspirés de la nature, mais les grandes villes demeurent pour lui d’importantes sources d’inspiration.

L’Art populaire est plus philosophique que technique. C’est un reflet de l’observation, de l’imagination et de l’expérience pour en venir à une vision claire et simple de la vie passée, présente et parfois même future.

Laissons parler l’artiste

Mon désir est également de répondre à un besoin de simplicité à travers mon sens de l’émerveillement et mon expérience d’adulte.

Je pratique un art simple, comme la vie devrait l’être. Mes créations sont le reflet de ma vision instinctive, franche, spontanée et sans prétention du monde qui m’entoure. J’ai également le désir de palier à un besoin présent d’un rappel des valeurs oubliées ou celles qu’on est sur le point d’oublier.

L’ignorance des règles de l’art académique, mon expérience de vie et  ma spontanéité me procurent la liberté totale de création. Je vais partout où j’ai le goût d’aller. Je refuse catégoriquement de m’imposer des spécialités, des règles, de la pudeur ou de la gène. J’aime trop de choses pour me restreindre, j’aime trop ma liberté pour m’attacher, j’aime trop la création pour m’abstenir. Je vais partout où cela me tente et sans aucune contrainte.

Quand en 1979, à l’âge de 24 ans,  j’ai timidement tenté de vendre mes premières pièces, j’étais loin de me douter que 33 ans et quelques 1000 pièces plus tard, je serais sans cesse motivé par cet art qui m’habite  toujours intensément.

Mes plus profonds désirs aujourd’hui sont de contribuer à  l’avancement et à la reconnaissance de l’art populaire à un niveau plus élevé.  Ensuite d’espérer vivre assez longtemps pour que mes création émergent de ma tête et viennent au monde.

Michel Fedak, art populaire, artiste, gosseux, galerie la corniche

Biographies des artistes