Arthur Villeneuve

Arthur Villeneuve

Né à Chicoutimi en 1910, Arthur Villeneuve jouit d’une grande réputation. Tout commence en 1946, au moment où Arthur Villeneuve, pendant la messe dominicale, est touché par la lecture d’une lettre pastorale encourageant chacun à reconnaître et exploiter ses talents particuliers. Il a choisi la peinture pour porter son témoignage.

Il n’a jamais suivi de cours de dessin ni de peinture, il n’a pas de contacts avec d’autres peintres contemporains. Il exprime sur les murs de sa maison, à sa façon et sans artifices, sa vision du monde. Tiré du livre «Une maison pas comme les autres», Micheline Marion.

Arthur Villeneuve naît dans une famille ouvrière. Il fréquente l’école jusqu’en troisième année. Dès 1946, il exécute en autodidacte ses premiers dessins dans un cahier d’écolier et réalise quelques modèles réduits, qu’il nomme  » chef-d’oeuvrages « . En 1957, il abandonne son métier de barbier pour se consacrer entièrement à la peinture.

Il entreprend alors de recouvrir sa maison de fresques colorées illustrant l’histoire régionale, la géographie locale et sa vision du monde. Pendant près de deux ans, il travaille jusqu’à cent heures par semaine pour peindre les 510 m2 de surface que représentent les murs intérieurs, les plafonds et les deux façades de sa demeure. Situé au Bassin, un quartier populaire de Chicoutimi, le « Musée de l’artiste » ouvre ses portes au public en 1959. Arthur Villeneuve y accueille les visiteurs jusqu’à sa mort, en 1990.

Artiste prolifique, Arthur Villeneuve a également réalisé au cours de sa vie de nombreux dessins et tableaux. En 1964, l’Office national du film du Canada consacre un documentaire au travail du « peintre-barbier ». Le Musée des beaux-arts de Montréal organise une importante rétrospective de son oeuvre en 1972; la même année, Arthur Villeneuve est décoré de l’Ordre du Canada.

La maison est transportée en 1994 dans un espace d’exposition de La Pulperie de Chicoutimi, dont elle constitue aujourd’hui l’un des éléments majeurs de la collection. Reconnue objet du patrimoine historique et culturel du Saguenay-Lac-Saint-Jean, à l’intérieur du bâtiment 1921 de La Pulperie une exposition et des documents audiovisuels relatent le déménagement spectaculaire de ce «chef d’oeuvre» et le témoignage de l’artiste (ONF, 1964).

Une visite guidée permet de découvrir les sources d’inspiration du peintre naïf en admirant les fresques qui tapissent les murs de sa maison.

chambredenfant.1

Sans aucune formation artistique, Arthur Villeneuve a su se tailler une place importante dans le paysage artistique québécois grâce à un talent brut, un style personnel et un imaginaire étonnant. Curieux de nature et doté d’un bon sens de l’observation, il a fait provision de points de vue, de sujets et d’images, comme autant de sources d’inspiration. Il a pris de nombreuses libertés dans la représentation des paysages naturels et urbains, mais il a aussi mêlé les époques. Il peignait ce qu’il ressentait, d’abord et avant tout. Sa carrière fut jalonnée par une production de près de 4000 tableaux et 2000 dessins.

Source: Musée de la Pulperie de Chicoutimi