Tremblay, Léo

Léo Tremblay

Léo Tremblay voit le jour le 11 décembre 1944 au Nouveau-Brunswick dans la concession de Tremblay. À près de quarante milles de Caraquet, dans la Baie des Chaleurs, cette concession est située à l’intérieur du village de Petit-Rocher.

Léo Tremblay passe son enfance auprès de cultivateurs, des bûcherons et des pêcheurs de son Acadie natale. En participant intensément, tout au long de sa jeunesse, aux diverses activités propres à son milieu rural et ouvrier, il s’imprègne d’expériences qui marqueront son œuvre.

« J’attache aujourd’hui beaucoup d’importance aux choses de la terre, aux gens qui travaillent de leurs mains, qui dépendent de la température, des récoltes, de la mer et de la forêt pour assurer leur subsistance. »

C’est en 1959 que Léo Tremblay prend conscience de son intérêt pour la peinture. Sa rencontre avec un peintre local est à l’origine de précieux échanges tant au point de vue technique du dessin que de stimulation intellectuelle. En 1963,  l’adolescent quitte le Nouveau-Brunswick avec l’intention de poursuivre ses études en Art.

Pendant les années qui suivirent, Léo Tremblay travaille dans différents studios d’Arts graphiques à Montréal, à Toronto et à Québec,  comme directeur artistique d’une Maison de publicité.

Parallèlement à son travail, il peint et poursuit ses recherches en lisant et en visitant régulièrement les Musées de Toronto, Buffalo, Chicago, Philadelphie et Boston. Doué d’une curiosité peu commune, il multiplie sans cesse les excursions de pêche dans les régions rurales du Québec, dans sa province natale et sur les côtes du Maine.

C’est ainsi qu’il lui est possible d’observer les différents changements des saisons, les particularités de chacune, et d’apprécier pleinement ces moments de contemplation. C’est cette nature que  Léo Tremblay choisit de peindre et de nous révéler.

léo tremblay artiste de québec galerie d'art la corniche aquarelle huile

Biographies des artistes