Côté, Bruno

Bruno Côté est né à Québec en août 1940. Très vite, ses origines irlandaise, écossaise et française feront naître cette forte personnalité qui, aujourd’hui, transparaît dans sa peinture. Son enfance au sein d’une famille ou l’art prend une place importante sèmera un goût prononcé pour le dessin chez le jeune Bruno. Il se sent donc à sa place lorsqu’en 1957 il joint les rangs de l’entreprise publicitaire familiale. Un dynamisme naturel couplé à un goût du travail bien fait le feront travailler à tous les niveaux en partant de la tâche de lettreur jusqu’à celle de directeur artistique tout en fortifiant la discipline et la ténacité qu’on lui connaît aujourd’hui.

Mais cette carrière publicitaire ne réussit guère à satisfaire Côté, qui, depuis sa tendre enfance, rêve d’étendues sauvages. Les escapades en forêt se multiplient donc et deviennent bientôt complices d’une continuelle poursuite de tous ces petits éléments visuels qui font d’une scène naturelle un événement grandiose. Pour nourrir cette fascination, les activités de plein air se succéderont jusqu’au jour où, au milieu des années soixante, Bruno s’initie à la peinture. Dès lors, il n’a qu’un rêve: se consacrer entièrement à l’art.

En 1978, ce rêve se concrétise. Baie Saint-Paul devient le lieu de résidence de la famille et Charlevoix la base de l’inspiration du peintre. Un an de travail marqué par une ardeur et une détermination rigoureuse lui permettra d’offrir au public sa première grande exposition solo.

Charlevoix, avec ses couleurs et ses montagnes, devient tranquillement insuffisant pour l’inspiration de Bruno Côté. En 1980, il décide d’explorer ailleurs, chez lui, dans son pays natal: le Canada. Un voyage dans les Rocheuses s’organise donc et devient la première d’une série d’expéditions qui lui feront parcourir nos terres d’Ouest en Est. Le Canada, en raison de ses dimensions continentales, de sa multitude de forces et de contrastes ainsi que de la diversité de gens et de paysages qu’on y retrouve, offre des richesses en inspiration. La beauté sauvage du Pacific Rim en Colombie Britannique, la chaleur des icebergs du Labrador, l’immensité des ciels des Prairies, la force sauvage du Grand Nord, les forêts somptueuses du Québec sont autant d’amours qui sont, aujourd’hui enracinées dans l’oeuvre du peintre.

Continuellement à la quête de nouvelles sources d’inspiration, Bruno Côté roule toujours sa bosse de par le Canada. Son territoire de recherche et de renouvellement s’étend maintenant de Vancouver à Terre-Neuve où il y est représenté par plusieurs galeries, qui périodiquement y présentent des expositions.

Martin Fournier